La généalogie au service de la génétique

En 1980, des chercheurs Italiens ont découvert un homme de Limone Sul Garda qui avait un très bas niveau de HDL (« bon » cholestérol) et un très haut niveau de triglycérides, mais qui avait tout de même une excellente santé cardiovasculaire. Ces chercheurs ont effectué des tests sanguins sur un millier d’habitants de Limone et ont trouvé 43 personnes dans une situation similaire. À l’aide des dossiers généalogiques de l’église locale, ils ont réalisé que ces 43 personnes étaient toutes reliées aux même ancêtres, un couple nommés Giovanni Pomaroli et Rosa Giovaneli, mariés en 1780. Ce couple a perpétué une mutation génétique qui a engendré une variante d’une protéine qui permet de mieux éliminer le cholestérol des artères. Ce gène est passé de 1 à 43 copies en seulement 10 générations.

Source : https://minarchiste.wordpress.com/2014/11/06/comment-la-civilization-a-accelere-levolution-humaine/

société Génétique Généalogie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau